L’ergonome et l’agent: Quand la perspective anthropologique s’invite

  • Christine Castejon Université Aix-Marseille
Palavras-chave: Langage, Corps-soi, Poétique, Théorie du langage,

Resumo

A partir d’un bref échange verbal pris comme exemple, l’auteure précise comment elle entend le concept de corps-soi qu’a élaboré le philosophe Yves Schwartz dans le parcours qui l’a conduit d’une enquête sur l’expérience à une anthropologie de l’activité. Cela ouvre à une question sur la place du langage, que l’auteure juge insuffisante, dans cette construction. En effet le philosophe parle souvent des limites du langage mais tend à laisser à la spécialité linguistique un propos plus complet ou plus informé sur le langage. De fait des linguistes font écho à la démarche ergologique en proposant des théories de l’activité langagière. L’auteure propose d’ouvrir une autre piste. S’appuyant sur l’oeuvre de Henri Meschonnic, penseur français du langage (ainsi que poète et traducteur), elle propose de prendre la mesure de ce que fait le langage au corps-soi et de penser la réciproque corps-soi et langage. ******************************************************** O ergonomista e o agente. Quando a perspectiva antropológica se convida A partir de uma breve troca verbal que foi tomada como exemplo, a autora explicita como entende o conceito corpo-si elaborado pelo filósofo Yves Schwartz durante o processo que o conduziu de uma pesquisa sobre a experiência a uma antropologia da atividade. Isto fez surgir um questionamento sobre o lugar da linguagem, que a autora julga insuficiente nesta construção. De fato, o filósofo fala frequentemente dos limites da linguagem, mas tem tendência a deixar para a especialidade linguística um discurso mais completo ou mais informado sobre a linguagem. Com efeito, linguistas propagam a abordagem ergológica propondo teorias da atividade da linguagem. A autora propõe abrir uma nova perspectiva. Apoiando-se na obra de Henri Meschonnic, pensador francês da linguagem (igualmente poeta e tradutor), ela propõe avaliar o que faz a linguagem ao corpo-si e pensar na recíproca corpo-si e linguagem. Palavras-chave: Linguagem; Corpo-si; Poética; Teoria da linguagem

Downloads

Não há dados estatísticos.

Referências

BADIOU, Alain. L’éthique, essai sur la conscience du mal, Hatier, 1993.

BEDOURET-LARRABARU, Sandrine, PROGNITZ, Gisèle

(dir.). En quoi Saussure peut-il nous aider à penser la littérature? Presses de l’Université de Pau et des pays de l’Adour, 2012.

BENVENISTE, Émile. “De la subjectivité dans le langage” in Problèmes de linguistique générale 1, Gallimard, 1966.

BENVENISTE, Émile. “Sémiologie de la langue”, in Problèmes de linguistique générale 2, Gallimard, 1974.

Bulletin de la Société française de philosophie, Séance du 22 janvier 2000, Vrin, avril-juin 2000.

CASTEJON, Christine. “Langage et travail: Plis et pistes” in Ergologia n. 5, mars 2011, Département d’ergologie, Université de Provence, p. 31-74.

DE GAULEJAC, Vincent. Qui est “je”? Sociologie clinique du sujet, Éditions du Seuil, 2009.

HABERMAS, Jürgen, Théorie de l’agir communicationnel, Fayard, coll. L’espace du politique, 2 vol., tome 1: Rationalité de l’action et rationalisation de la société, tome 2: Pour une critique de la raison fonctionnaliste, 1987.

LAPLANTINE, Chloé. Émile Benveniste l’inconscient et le poème, Editions Lambert-Lucas, 2011.

MAGGI, Bruno (dir.). Interpréter l’agir: un défi théorique, PUF, 2011.

MESCHONNIC, Henri. Langage, histoire une même théorie, Éditions Verdier, 2012.

NEVEU, Franck. Lexique des notions linguistiques, Éditions Nathan/HER, 2000.

ODDONE, Ivar. Redécouvrir l’expérience vers une autre psychologie du travail, Editions sociales, 1981.

PORTO, Ludmila Mota de F., “L’ergolinguistique: émanation de la théorie ergologique dans la linguistique au Brésil” in Actes du 1er congrès de la Société Internationale d’Ergologie – atelier 1

– Rencontres épistémologiques entre la démarche ergologique et les diverses disciplines, 2012. www.ergologie.com

SAUSSURE, Ferdinand de, Cours de linguistique générale, Payot, 1995.

SAUSSURE, Ferdinand de, Écrits de linguistique générale, Gallimard, 2002.

SCHWARTZ, Yves. Expérience et connaissance du travail, Messidor/Editions sociales, 1988.

SCHWARTZ, Yves. “Un bref aperçu de l’histoire culturelle du concept d’activité” in revue électronique @activités, v. 4, n. 2, 2007.

SCHWARTZ, Yves. “Pourquoi le concept de corps-soi? Corps-soi, activité, expérience”. Travail et apprentissages n. 7, juin 2011.

SCHWARTZ, Yves et ECHTERNACHT, Eliza “Le corps-soi dans les milieux de travail: comment se spécifie sa compétence à vivre?”, Corps 1/2009 (n. 6), URL: www.cairn.info/revue-corps-2009-1-page-31.htm

SEVE, Lucien. Qu’est-ce que la personne humaine? Bioéthique et démocratie, La dispute, 2006.

UTAKER, Arild. La philosophie du langage, une archéologie saussurienne, PUF, 2002.

Publicado
2014-10-21
Como Citar
Castejon, C. (2014). L’ergonome et l’agent: Quand la perspective anthropologique s’invite. Letras De Hoje, 49(3), 275-281. https://doi.org/10.15448/1984-7726.2014.3.19103
Seção
Linguagem e trabalho: diálogos entre estudos discursivos e ergológicos