Je t’aime, moi non plus – Maurice Blanchot à La NRF: secrétaire, critique, écrivain

  • Christophe Bident Université de Picardie Jules Verne
Palavras-chave: Maurice Blanchot, La Nouvelle Revue française, Secretário, Crítico, Escritor

Resumo

 

En plus d’être secrétaire de La Nouvelle Revue française (NRF), Blanchot fut critique (au rythme d’une chronique par mois) et écrivain (il donna régulièrement quelques bonnes pages des récits qui parurent par la suite intégralement dans la collection blanche). Il ne faut cependant pas moins se pencher sur deux autres périodes: celle pendant laquelle Blanchot ne collabore pas à La NRF et celle pendant laquelle La NRF ne paraît pas. Ces rapports in absentia éclairent les rapports in praesentia et permettent de dresser un portrait plus complet des relations entre Blanchot et la revue. Ainsi, cette étude invite à une lecture à la fois formelle et chronologique pour faire le rapprochement du Blanchot secrétaire, critique et écrivain à la fois, entretenant des liens essentiels entre la littérature, les patrons (Gallimard, Paulhan) et leur "maison".

Downloads

Não há dados estatísticos.
Como Citar
Bident, C. (2013). Je t’aime, moi non plus – Maurice Blanchot à La NRF: secrétaire, critique, écrivain. Letras De Hoje, 48(2), 163-171. Recuperado de https://revistaseletronicas.pucrs.br/index.php/fale/article/view/13848
Seção
Dez anos sem Maurice Blanchot