Une défense latourienne de Cremonini

  • Luis Fellipe Garcia (UFRGS/Université de Toulouse - Le Mirail) UFRGS
Palavras-chave: História da filosofia, Bruno Latour, redes conceituais

Resumo

L'âge moderne a souvent été caractérisé comme une violente rupture avec le passé. Cette rupture aurait été si radicale qui ne serait même pas possible de entrevoir quelque continuité historique entre les médiévaux et les modernes. Cet article est une application de quelques concepts latouriens tirés de l'œuvre "nous n'avons jamais été modernes" pour réinterpréter la célèbre confrontation entre Galilée et Cremonini par rapport à l'utilisation du télescope pour observer les astres. Le but du texte est de reconsidérer cet important moment de transaction entre la pensée médiévale et la pensée moderne.

Downloads

Não há dados estatísticos.

Biografia do Autor

Luis Fellipe Garcia (UFRGS/Université de Toulouse - Le Mirail), UFRGS

Bacharel em filosofia - UFRGS

mestrando na Université de Toulouse le Mirail

Publicado
2012-11-19
Como Citar
Garcia (UFRGS/Université de Toulouse - Le Mirail), L. F. (2012). Une défense latourienne de Cremonini. Intuitio, 5(2), 109-119. Recuperado de https://revistaseletronicas.pucrs.br/ojs/index.php/intuitio/article/view/11598
Seção
Artigos