La communauté en récit: Le Dernier Homme

Jérémie Majorel

Resumo


 

Dans Le Dernier Homme (1957), Blanchot fait du récit un espace de questionnement de la communauté bien avant de le faire d’une manière plus théorique dans La Communauté inavouable (1983). Dans un sanatorium, un homme et une femme sont fascinés par un de ses plus anciens patients. Blanchot interrompt le mythe qui commençait à se cristalliser autour de ce personnage énigmatique et ouvre la communauté à une commutation indéfinie et instable de rapports qui ne cessent de se décentrer et de faire l’expérience d’un chiasme.


Palavras-chave


Le Dernier Homme; Comunidade; Narrativa; Quiasmo; Jean-Luc Nancy

Texto completo:

PDF (em francês)


e-ISSN: 1984-7726 | ISSN-L: 0101-3335


Exceto onde especificado diferentemente, aplicam-se à matéria publicada neste periódico os termos de uma licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional, que permite o uso irrestrito, a distribuição e a reprodução em qualquer meio desde que a publicação original seja corretamente citada.